Avant de choisir le support, définissez le problème à résoudre ou à ce que vous voulez obtenir. En effet certaines publicités sont faites pour créer l’événement, alors que d’autres sont plus à long terme.

1 – Optimisez votre visibilité selon vos moyens.

Choisissez la signalétique la plus adaptée à vos produits, à votre emplacement et en fonction du budget dont vous disposez. Par exemple il est simple de mettre en place un chevalet dans la rue, mais cela n’a d’intérêt que si la rue est passante avec des piétons.

2 – Soyez original.

Pour faire face à la concurrence de plus en plus rude, il faut savoir se démarquer grâce à au visuel de votre PLV, tout en restant cohérent à votre identité. Vous pouvez faire appel à un graphiste afin qu’il puisse vous donner des idées et structurer votre visuel.

3 – N’en faites pas trop !

Vous avez entre 1 et 3 secondes pour faire passer votre message, il faut donc qu’il soit clair et immédiat.

4 – Restez fidèle à votre charte graphique.

Que ce soit pour les couleurs ou les polices utilisées, soyez en accord avec votre marque. Ne dépassez pas 2 typographies et ne sortez pas des couleurs habituelles qui vous représentent.

 5 – Attention à la légalité de votre installation

Dès que vous empiétez sur la voie publique, que vous mettez en place une publicité très visuelle… vous devez demander l’autorisation à votre mairie afin de savoir ce que vous pouvez ou ne pas faire.